Cet article date de plus de neuf ans.

Un élu UMP vendéen accusé d'homophobie

Le maire de Noirmoutier, candidat suppléant aux législatives, a comparé sur twitter l'homosexualité au fait d'"autodétruire une espèce". Le PS demande son exclusion de l'UMP, Noël Faucher évoque une maladresse.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Son message a suscité des dizaines de réponses, souvent indignées. Noël Faucher n'a pas effacé son tweet, envoyé le 18 mai. Il a écrit : "Bientôt on va nous dire que l'homosexualité est naturelle. Comme si la nature choisissait d'autodétruire une espèce !" Il n'y a là "aucune forme de stigmatisation de l'homosexualité ", se défend-il. Des responsables locaux du PS demandent son exclusion de l'UMP, en référence notamment à l'affaire Vanneste.

Noël Faucher évoque un "tweet maladroit" instrumentalisé en période électorale. Car il n'est pas seulement maire de Noirmoutiers, mais aussi suppléant de Louis Guédon, député sortant et président de la fédération UMP de Vendée. Le candidat a déjà donné sa position : "pas d'exclusion " dans la mesure où son suppléant "regrette ".

Sont également candidats dans la 3e circonscription de Vendée
Yannick Moreau, divers droite
Jacques Fraisse, divers gauche
Claudine Goichon, Europe écologie les verts
Daniéle Vouzellaud, Rassemblement bleu marine
Philippe Fouré, Mouvement hommes animaux nature
Christian Praud, Le centre pour la France
Catherine Bouillon, Debout la République
Olivier Lineatte, Front de Gauche
Dominique Belugou, Nouveau parti anticapitaliste
Philippe Comte, divers droite
Jean-Yves Thérin, Lutte ouvrière


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.