Cet article date de plus de neuf ans.

Températures négatives généralisées : la France congelée !

Les fortes gelées cantonnées sur l'est du pays gagnent l'ouest. La consommation électrique a battu des records hier soir, sans provoquer de panne. En revanche, les ouvriers de PSA à Sochaux font valoir leur droit de retrait : trop froid pour travailler dans leurs ateliers !
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Non, le black-out n'a pas eu lieu. Même si le pic électrique national a battu son record de 2010, en dépassant les 100.500 mégawatts à 19h. Le pays tire plus que jamais sur ses radiateurs, pour faire face aux températures mordantes. Météo France a décidé de maintenir ce matin à 6h son alerte "grand froid" sur 55 départements du Nord à l'Ariège, en passant par l'Alsace à l'est, et les Deux-Sèvres à l'Ouest. Sur cette vaste zone orangée, le thermomètre devrait descendre entre -10°C et -15°C. Et pas question de se déshabiller ailleurs. Il devrait y faire entre -6 et -10°C. Au plus doux, près de la Manche ou de la Méditerranée, on devrait atteindre... le 0°C.

Des températures rhédibitoires pour travailler dans certaines usines. A Sochaux, chez PSA, 35 salariés de ferrage ont décidé de faire valoir leur droit de retrait. Leurs ateliers, logés dans d'immenses halls, sont mal chauffés. Il n'y fait pas plus de 10°C.

Le froid perturbe aussi le trafic. Automobile. Certains départements sont toujours privés de ramassage scolaire. Le trafic fluvial aussi se complique. Depuis le début de la semaine, les mariniers doivent faire appel à un brise-glace sur le canal du Nord près de Cambrai, pour le maintenir navigable.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.