Le funambule Nathan Paulin relie deux tours de la Défense pour la 33e édition du Téléthon

Le jeune homme, champion de highline, un sport extrême, a effectué cette traversée vendredi matin, en bravant le vide sur une sangle de 2,5 cm de large et de 510 m de long.

Le funambule Nathan Paulin sur une corde entre la tour Eiffel et la place du Trocadéro, à Paris, le 9 décembre 2017.
Le funambule Nathan Paulin sur une corde entre la tour Eiffel et la place du Trocadéro, à Paris, le 9 décembre 2017. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Suspendu dans le vide à 150 mètres de hauteur. Nathan Paulin, funambule professionnel, a relié avec succès, dans la matinée du vendredi 22 novembre, deux tours de la Défense, quartier d'affaires proche de Paris. Il a bravé le vide sur une sangle de 2,5 cm de large et de 510 m de long. Une traversée "de façon sécurisée", précise le site de Paris la Défense Arena. L'athlète a été filmé pendant son exploit par un drone dans le cadre d'une émission qui sera diffusée sur France Télévisions les 6 et 7 décembre pour le 33e Téléthon. Nathan Paulin avait déjà réalisé une telle performance pour le Téléthon, en 2017, entre la tour Eiffel et le Trocadéro.

Son exploit n'est pas passé inaperçu : de nombreuses personnes ont immortalisé le moment sur Twitter.

Né en 1994, Nathan Paulin est connu dans le monde de la highline, ce sport extrême qui consiste à marcher en hauteur, perché en équilibre sur une sangle appelée slackline. Il est notamment détenteur du record du monde de longueur après avoir traversé, sur une corde longue de 1 662 m fixée à 340 m de hauteur, le cirque de Navacelles, dans les Cévennes, le 9 juin 2017, avec deux autres athlètes.

"Quand j'étais plus jeune, j'ai eu des mauvaises expériences avec le vide, j'ai un souvenir où j'ai pleuré en montagne. J'étais tétanisé par le vide. Et en fait, réussir à m'épanouir, à me faire plaisir sur quelque chose qui est en plein vide, c'était assez compliqué pour moi au début et, finalement, ça m'a appris que si quelque chose vous faisait peur, si on se forçait un petit peu, on pouvait réussir à le faire", témoigne-t-il sur Brut.