Solidarité : les dons sont en forte baisse

Les dons aux associations sont en nette baisse en 2018. La diminution du pouvoir d'achat et la réforme de l'ISF seraient en cause selon les responsables du secteur caritatif. 

FRANCE 3

Lors du dernier Téléthon, 69 millions d'euros ont été récoltés, soit 6 millions de moins qu'en 2017. Les répercussions sont immédiates, comme dans ce laboratoire de myologie. Pour le Téléthon, on a parlé de l'effet "gilets jaunes", mais la baisse des dons touche aussi la Ligue contre le cancer avec -8 millions d'euros ou encore l'Institut Curie avec - 3 millions. Ici, les dons liés à l'impôt sur la fortune ont mécaniquement chuté. Globalement, entre 2017 et 2018, 150 millions d'euros sont restés dans les poches des grands donateurs. Une baisse qui représente 54%. Les plus riches donnent moins et les plus modestes également. 

Inquiétude des réformes fiscales 

Chez les Petits frères des pauvres, c'est la réforme fiscale qui inquiète et la fin de l'année 2019 est attendue avec appréhension. Avec le prélèvement à la source, "la petite soupape que les gens avaient en novembre-décembre de faire des dons parce qu'ils ne donnaient pas aux impôts, ils ne l'auront plus", s'inquiète Véronique Desnoyers, responsable marketing et relations donateurs à l'association. Ces organismes demandent à l'État une défiscalisation plus avantageuse, car la baisse des dons est assez générale. Le denier du culte est également touché. Les dons ISF en faveur de l'Église catholique ont reculé de 55%. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Téléthon en faveur de la recherche sur les maladies génétiques, rares et invalidantes, ici lors de l\'édition de 2016.
Le Téléthon en faveur de la recherche sur les maladies génétiques, rares et invalidantes, ici lors de l'édition de 2016. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)