Solidarité, petits boulots, vie amoureuse... Une semaine avec "Le club des jeunes reporters"

Chaque jour du mois de mars, franceinfo donne la parole à la "génération Covid" avec "le club des jeunes reporters" : des reportages réalisés par des étudiants d'écoles de journalisme.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.

Désocialisation, perte d'emploi, avenir incertain, les jeunes sont frappés de plein fouet par la crise sanitaire. Un an après le début de l’épidémie de la Covid‐19, franceinfo donne la parole à cette génération déterminée et pleine d’initiatives malgré cette période difficile. Victimes indirectes de la pandémie, les 18-24 ans souffrent particulièrement de la crise sanitaire du Covid-19 et des confinements. Tout au long du mois de mars, des étudiants journalistes se font les porte-voix de cette "génération Covid", en racontant, depuis le terrain, le quotidien des 18-24 ans et en livrant leur vision du monde. Ecoutez les reportages du 1er au 5 mars.

Retour sur une initiative prise pendant le premier confinement, par une bande de cousins et d'amis : "Une lettre, un sourire" a un principe simple : des volontaires, en majorité des jeunes, écrivent à des résidents d'Ehpad. 750 000 courriers ont déjà été envoyés par l'association. Reportage de Lise Roos-Weil, du Centre de formation des journalistes, à Paris.

Le club des jeunes reporters - le reportage de Lise Roos-Weil
écouter

À Lille, une coiffeuse a décidé de venir en aide à ses clientes atteintes de cancer. Voici comment. Reportage de Théo Boscher, de l'Ecole supérieure de journalisme de Lille.

Le club des jeunes reporters - le reportage de Théo Boscher
écouter

À Paris, malgré les restrictions sanitaires, certains jeunes continuent à exercer des petits boulots, comme le babysitting. Reportage de Louise Douillet, de l'école de journalisme de Sciences Po.

Le club des jeunes reporters - le reportage de Louise Douillet
écouter

La solidarité inter-générationnelle existe toujours. Alexander vient de Cuba, il a emménagé en France, pendant le reconfinement, pour poursuivre ses études de médecine. Grâce à l’association Pari Solidaire il est hébergé chez des seniors dans une colocation de Saint-Leu-la-Forêt. Reportage d'Anna Huot, de l'Institut Pratique du Journalisme de l'Université Paris-Dauphine.

Le club des jeunes reporters - le reportage d'Anna Huot
écouter

En 2020, les offres d'emplois accessibles aux jeunes diplômés ont chuté de 40%, selon le baromètre APEC. Et pour ceux qui ne trouvent pas de travail, il y a peu d'alternatives : soit accepter de rares petits boulots loin de leur domaine, soit multiplier les stages. Or, pour pouvoir faire un stage, il faut être encore étudiant, un statut que l'on perd une fois diplômé. Des entreprises proposent, et c'est limite légal, d'acheter ce statut étudiant via des conventions de stage payantes. Reportage de Jeanne Péru-Gelly, du Centre de formation des journalistes, à Paris.

Le club des jeunes reporters - le reportage de Jeanne Péru-Gelly
écouter

Est-on sérieux quand on est amoureux à 20 ans ? À cet âge-là, parle-t-on idylle passagère ou vraie histoire d'amour ? Comment, loin des clichés et des stéréotypes, les jeunes adultes vivent-ils le sentiment amoureux ? Reportage de Rauma Nolhent, de l'école de journalisme de Sciences Po Paris.

Le club des jeunes reporters - le reportage de Rauma Nolhent
écouter

À Toulouse, l'association "Oilbro Motorcycles", un garage associatif créé il y a deux ans fait désormais vivre des séances de mécanique en direct, via la plateforme de streaming Twitch. Un concept qui permet aux créateurs du garage de partager leurs expériences et de toucher un nouveau public. Reportage de Madjid Bennaceur, de l'école de journalisme de Toulouse.

Le club des jeunes reporters - le reportage de Madjid Bennaceur
écouter

En France, 600 000 adolescents et jeunes adultes, des femmes essentiellement, ont des troubles du comportement alimentaire. Ces troubles, comme l'anorexie ou la boulimie, ont été favorisés par la crise du Covid. Reportage de Zoé Pallier, de l'école de journalisme de Sciences Po Paris.

Le club des jeunes reporters - le reportage de Zoé Pallier
écouter

Depuis un an, partir étudier à l'étranger est compliqué, beaucoup de voyages ont été annulés à cause de la crise sanitaire. Et pour ceux qui ont pu partir, pas facile de vivre confiné. Exemple avec deux étudiants français, en Angleterre et en Corée du Sud. Reportage de Jeanne Maisiat, de l'Institut de journalisme de Bordeaux.

Le club des jeunes reporters - le reportage de Jeanne Maisiat
écouter

Après le regard des étudiants français à l'étranger, celui des étudiants étrangers en France. Ils ont pu retrouver, partiellement, les cours en présentiel. Pas suffisant pour ces jeunes, qui peuvent souffrir d'un manque de relations humaines. Illustration à la cité universitaire de Paris. Reportage de Nina Droff, de l'Institut pratique de journalisme de Paris.

Le club des jeunes reporters - le reportage de Nina Droff
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société