"Si on n'avait pas ces services, je ne sais pas si je serais encore là" : à Nanterre, la plus grande salle de spectacle d'Europe ouvre ses portes aux SDF

Paris La Défense Arena a ouvert ses portes à 35 hommes sans-abri pendant trois nuits. Un refuge éphémère pour se ressourcer à l'abri du froid.

Inaugurée en 2017, Paris La Défense Arena est la plus grande salle de spectacle d\'Europe et peut accueillir jusqu\'à 40 000 personnes.
Inaugurée en 2017, Paris La Défense Arena est la plus grande salle de spectacle d'Europe et peut accueillir jusqu'à 40 000 personnes. (OLIVIER BOITET / MAXPPP)

Depuis deux jours que les températures ont chuté, William, un Belge de 70 ans, se réfugie à Paris La Défense Arena. La salle de spectacle a ouvert ses portes du 20 au 23 janvier pour offrir un abri au chaud à 35 hommes sans domicile fixe les soirs où il n'y a ni match, ni concert. Une initiative solidaire de Paris La Défense Arena, la Croix-Rouge française et la préfecture des Hauts-Seine pour éviter de compter les morts dans les rues, 612 en 2018.  

Dans la salle à manger, un café à la main, une canne dans l'autre, William parle de sa vie. "J'étais venu pour un contrat musique puisque je suis musicien." Empêché de travailler en raison de problèmes cardiaques, ce batteur vit dehors depuis cinq ans. À l'Arena, il a trouvé "un toit", même si à 35 dans un dortoir, "il y a parfois quelques ronflements", avoue-t-il amusé. "Ça requinque un peu. Si on n'avait pas ces services, je ne sais pas si je serais encore là."  

De quoi manger, se laver et dormir au chaud  

Le dispositif comprend un espace de couchage de 35 lits, des kits d’hygiène, des sanitaires avec douches, des paniers repas, un espace cuisine avec réfrigérateurs, fours à micro-ondes, tables et chaises. Les bénéficiaires doivent suivre et signer un réglement. Kadija, de la Croix-Rouge, fait visiter les lieux. "Tout au fond, vous avez des douches. Là, vous avez des sanitaires. Là, le repas va être servi. Vous avez du risotto au poulet, des légumes…"  

Avant de distribuer les plats préparé, Alain, un de ses collègues, fournit de quoi se laver. "Ils ont un shampoing, une brosse à dents, des rasoirs, un peigne, du dentifrice, des préservatifs… Ils partent avec. Une fois qu'on leur donne, ça leur appartient." Demain à 8 heures, après le petit déjeuner, tous les SDF retourneront à leur quotidien.

Dylan Jaffrelot a rencontré des sans abri réfugiés à Paris La Défense Arena. Reportage.
--'--
--'--