Cet article date de plus de trois ans.

Service civique : volontaires chez les pompiers

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Service civique : volontaires chez les pompiers
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le service national proposé par Emmanuel Macron devrait développer le service civique, lancé par François Hollande en 2010, qui rencontre un grand succès auprès des jeunes. Zoom sur deux volontaires chez les pompiers de Paris.

Amandine est étudiante à Paris en BTS diététique. Étudiante et, un jour par semaine, volontaire en service civique chez les pompiers. "On est 24 heures à la caserne le weekend. Il faut s'adapter, s'organiser un petit peu, mais sinon, ça va", explique-t-elle. 7h30 du matin : le début de la garde. Ce jour-là Amandine est affectée aux premières urgences, la première équipe à partir en cas d'alerte. Ici, au cœur de Paris, les départs sont chers. Le rôle d'Amandine : participer aux secours aux personnes. Elle a reçu deux jours de formation pour cela, mais elle ne peut pas intervenir contre les incendies, trop dangereux.

10 mois de service et 470 euros par mois

La planche, un test physique que les pompiers doivent réussir chaque jour. Théo, volontaire du service civique lui aussi, est un peu nerveux. Des volontaires du service civique, dans cette caserne, on en accueille deux. Ils effectuent 10 mois de service et reçoivent 470 euros par mois. Un atout dans leurs CV, mais pas seulement. À l'issue de leur service civique, 8% des volontaires franchissent le pas et choisissent de devenir pompiers professionnels.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Service civique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.