14 juillet : le service civique pour trouver sa voie

À quelques jours de la fête nationale, le JT de 13H poursuit sa série consacrée au 14 juillet. Ce jeudi 9 juillet, il est question du service civique créé en 2010 par Martin Hirsch. Il offre aux jeunes la possibilité de s'engager dans une mission d'intérêt général. 

Ces secouristes viennent d'être appelés sur une intervention urgente : une femme est sur le point d'accoucher. Une première pour cette jeune fille de 18 ans qui a décidé de faire son service civique dans le monde médical. Une mission qu'elle prend très au sérieux. "On a un peu moins de responsabilités que certains bénévoles, mais on doit être autant compétents qu'eux. Au niveau interventions, ça ne doit pas se ressentir auprès des victimes", explique Elena Sarrue, secouriste en service civique. 

Des personnels formés

Après sept mois sur le terrain, elle maîtrise les gestes de premiers secours, jamais loin de son formateur. La jeune femme se destinait à des études de droit. Le service civique lui a permis de prendre un tout autre virage. "Les services civiques nous aident au cours de nos missions. C'est une aide qui est très importante pour nous parce que ce sont des personnels qui sont formés aux gestes de premiers secours", assure Manuel Carvalho, responsable de l'unité mobile de premiers secours de l'Essonne. Un système gagnant-gagnant entre des professionnels qui ont besoin de renforts et des jeunes qui apprennent un métier. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des jeunes engagés dans le service civique discutent, assis sur la pelouse du Champ-de-Mars, à Paris le 27 juin 2012.
Des jeunes engagés dans le service civique discutent, assis sur la pelouse du Champ-de-Mars, à Paris le 27 juin 2012. (JACQUES DEMARTHON / AFP)