Vidéo-verbalisation : de nouvelles infractions concernées

Un nouveau dispositif de vidéo-verbalisation sera présenté jeudi 4 octobre à Paris.

FRANCE 2

Le nouveau dispositif de vidéo-verbalisation parisien, qui sera présenté jeudi 4 octobre, punira trois nouvelles infractions. D'abord, le refus de priorité à un piéton à un passage clouté. Cette incivilité coûtera six points de permis, qui sera même retiré au bout de deux refus. Deuxième nouveauté : lorsqu'un automobiliste s'engage à un carrefour et bloque la circulation. Il s'expose à une amende de 135 euros. La circulation en sens interdit sera également verbalisable par vidéo.

1 200 caméras dans Paris

Ces nouvelles infractions s'ajoutent aux 12 déjà concernées par le dispositif : stationnement gênant, circulation dans une voie réservée, ou encore usage du téléphone portable par exemple. Depuis le début de l'année, 78 663 infractions ont été constatées dans la capitale. En plus des policiers, une vingtaine d'agents municipaux devrait constituer ce nouveau service. Ils auront accès aux 1 200 caméras installées dans Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
A Nice (Alpes-Maritimes), un panneau annonce la présence de caméras de vidéosurveillance, le 25 janvier 2015. 
A Nice (Alpes-Maritimes), un panneau annonce la présence de caméras de vidéosurveillance, le 25 janvier 2015.  (J.M EMPORTES / ONLY FRANCE / AFP)