Pièces à conviction, France 3

VIDEO. Sept infractions en trois minutes : "Pièces à conviction" a suivi un véhicule de la fourrière

Non-respect du code la route, voitures mal sanglées… Chargées de faire exécuter la loi, les dépanneuses de la fourrière sont parfois elles-mêmes des dangers publics. "Pièces à conviction" en a suivi une dans les rues parisiennes… Extrait.

Voir la vidéo
Pièces à conviction / France 3

Sébastien Dufour, avocat spécialiste de la défense des automobilistes, dénonce depuis des années le comportement des chauffeurs de fourrière qui, d’après lui, ne respecteraient pas le code de la route. Avec lui, "Pièces à conviction" est parti à la chasse aux dépanneuses en infraction.

Dans les rues parisiennes, premier enlèvement de voiture par un véhicule de fourrière sur lequel il manque la plaque lumineuse censée indiquer s’il tourne ou s’il freine. Ce bandeau lumineux est pourtant obligatoire…

Une machine à infractions

Pis, le véhicule de fourrière passe au feu orange, roule au milieu de la chaussée en empiétant sur la voie de gauche, n’hésite pas à actionner le klaxon, ce qui est interdit en ville, à refuser la priorité à un piéton qui veut traverser, à brûler un nouveau feu rouge, tourner sans mettre de clignotant, emprunter la voie de gauche en forçant la priorité…

Résultat, sept infractions en trois minutes ! Et ce n’est pas fini : la dépanneuse, presque arrivée dans le parking souterrain où se trouve la fourrière, tourne à droite sans mettre de clignotant !

Extrait de "Fourrières : un business hors contrôle", un reportage de "Pièces à conviction" diffusé le 25 avril sur France 3..

PIECES A CONVICTION/FRANCE 3
PIECES A CONVICTION/FRANCE 3 (PIECES A CONVICTION/FRANCE 3)