Vidéo Limitation de la vitesse à 30km/h à Paris : comme un air de déjà vu

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Depuis le 30 août dernier, cette nouvelle limitation s'applique sur l'ensemble de la capitale française, hormis sur quelques axes où les 50 km/h sont maintenus. Une mesure qui ne plaît pas à tout le monde, donnant comme un air de déjà vu.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis le 30 août dernier, cette nouvelle limitation s'applique sur l'ensemble de la capitale française, hormis sur quelques axes où les 50 km/h sont maintenus. Une mesure qui ne plaît pas à tout le monde, donnant comme un air de déjà vu.

Depuis le 30 août dernier, les automobilistes parisiens doivent se limiter à une vitesse de 30 km/h. Si la mesure ne fait clairement pas l'unanimité, ce type de limitations ne date pas d'hier, et la colère que cela suscite non plus.

1973 : 100 km/h "sur la totalité du réseau routier français"

Revenons en 1973, où la limitation de vitesse "sur la totalité du réseau routier français" fut limitée à 100 km/h, comme l'avait annoncé le Premier ministre de l'époque Pierre Messmer. Un automobiliste s'insurgeait estimant inutile la mesure : "Je suis contre la limitation de vitesse parce qu'il ne suffit pas de limiter la vitesse pour limiter les accidents. Il suffirait simplement que les gens respectent le Code de la route et à partir de ce moment-là, on réduirait les accidents d'au moins 80 %."

Même l'ancien pilote de Formule 1 Robert Manzon avait son mot à dire : "Devant l'hécatombe, les accidents fréquents les dimanches ou les jours de fête, des mesures étaient nécessaires. Mais limiter la vitesse par le bas, à mon avis, est une erreur parce que trop de voitures qui marchent lentement créent des bouchons, des énervements..."

1976 : projet d'une nouvelle limitation de la vitesse en ville

Trois ans plus tard, c'est cette fois dans les villes qu'une nouvelle limitation de vitesse est dans les radars : le projet impliquerait que les automobilistes ne dépassent pas les 50 km/h au lieu des 60 km/h jusqu'alors imposés. "C'est un projet qui me semble absolument irréaliste et à la limite de l'aberrance", fustigeait un conducteur. En 1989, la mesure est finalement adoptée.

Dès 2013, l'idée d'une limitation à 30km/h commence à faire son chemin. C'est à La Ville-du-Bois dans l'Essonne que la mesure est d'abord appliquée : grandes et petites artères, ronds-points, ruelles, toutes les voies sont limitées à 30 km/h. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sécurité routière

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.