Vidéo La voiture nous rend-elle fous ?

Publié
Envoyé spécial. La voiture nous rend-elle fous ?
Article rédigé par
France Télévisions

Les violences au volant se multiplient, et l'on sent comme une tension sur nos routes entre les automobilistes, les cyclistes et les piétons. Pourquoi même les plus calmes d’entre nous perdent-ils leur sang-froid en voiture ?

Une jeune femme qui se fait fracturer la mâchoire à cause d’un coup de klaxon, un cycliste passé à tabac à cause d’un signe de la main, après deux ans de vie au ralenti, les violences au volant se multiplient.

Mais au-delà de ces actes extrêmes, on sent comme une tension sur nos routes entre les automobilistes, les cyclistes et les piétons. Limitations de vitesse, embouteillages, place pour les voitures qui ne cesse de diminuer au profit des piétons et des vélos... le conducteur est en permanence en état de vigilance, et l'agressivité monte.

La voiture, une bulle qui isole et désinhibe

Selon le dernier baromètre Vinci Autoroutes, 65% des conducteurs français reconnaissent injurier les autres automobilistes, et 16% avouent même ne plus être la même personne quand ils sont au volant.

Selon Jean-Pascal Assailly, psychologue et expert pour le Conseil national de la sécurité routière, derrière un volant, nous sommes nombreux à nous transformer. Car la voiture est devenue une bulle qui isole et désinhibe : comme sur les réseaux sociaux, cachés, nous y serions plus enclins à la violence. La densité du trafic est également en cause, entraînant une "bataille pour l'espace" qui parfois, finit mal.

Un reportage d’Olivier Sibille diffusé dans "Envoyé spécial" le 2 juin 2022.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.