Avenue de l'Europe, le mag, France 3

VIDEO. L'Œil de l'Européen

"Mais qu’est-ce que je vais devenir ? — Bah, un piéton !" Le dialogue de Bourvil et de Funès dans "Le Corniaud" (un film de 1964) n'a pas pris une ride. En janvier 2017, c'est le très britannique Paul Taylor, éditoraliste à "Politico", qui joue les piétons de Paris pour le magazine "Avenue de l'Europe".

Dans les années 70, se souvient Paul Taylor, éditoraliste à Politico, des milliers de Français mouraient dans des accidents de la circulation. Plus de 16 000 tués en 1973, soit la population d'une petite ville de province. Celle de Mazamet, dans le Tarn, a dramatisé cette hécatombe. Un jour de 1972, ses habitants se sont couchés sur la chaussée pour une opération "Ville morte" qui a frappé les esprits et réveillé les consciences.

Aujourd'hui, les Français meurent moins sur les routes. Mais il reste un point noir, constate le journaliste avec une pointe d'accent britannique : les piétons. A Paris, le bipède reste une espèce en danger. A tel point qu'il existe une association des Droits du piéton.

En 2015, 468 piétons tués dans un accident

"En 2015, 468 piétons sont morts dans un accident, dont les deux tiers en agglomération", détaille son président, Jean-Paul Lechevalier. Celui-ci réclame que les passages piétons soient équipés de radars qui détectent le passage des véhicules au feu rouge.

En attendant, automobilistes parisiens, prenez donc modèle sur vos homologues de Londres, Stockholm ou Bruxelles : les passages piétons ne sont pas faits pour se garer dessus ! Quant à vous piétons, ne téléphonez pas en traversant : c'est bien d'abandonner la voiture à Paris, mais n'allez pas finir dans les statistiques de la Sécurité routière...

Un sujet diffusé dans "Avenue de l'Europe, le mag" le 12 janvier 2017.

L\'oeil de l\'européen
L'oeil de l'européen (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)