Cet article date de plus d'un an.

Territoire de Belfort : interpellé en état d'ivresse au volant, un maire présente des excuses et promet de prendre le vélo

Le maire a été interpellé avec 1,7 grammes d'alcool dans le sang le 30 octobre 2019.

Article rédigé par
avec France Bleu Belfort-Montbéliard - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La maire de Bavilliers, dans le Territoire de Belfort. (CAPTURE ECRAN GOOGLE MAPS)

Le maire de Bavilliers, commune de 4 800 habitants dans la banlieue de Belfort est poursuivi pour conduite sous l'emprise d'un état alcoolique et délit de fuite, rapporte France Bleu Belfort-Montbéliard mercredi 6 novembre. Eric Koeberlé a présenté des excuses sur Facebook, et promet qu'il prendra "désormais le vélo et le bus".

Interpellé avec 1,7 grammes d'alcool dans le sang

Le maire et conseiller départemental (LR) a été interpellé au volant de sa voiture il y a une semaine, mercredi 30 octobre, avec un taux d'alcoolémie de 1,7 grammes d'alcool par litre de sang. Il venait d'accrocher l'arrière d'un autre véhicule. La limite légale pour conduire est de 0,5 grammes par litre. Au-delà de 0,8 grammes par litre, il s'agit d'un délit.

Eric Koeberlé sera convoqué devant la justice en janvier prochain dans le cadre d'une procédure de plaider coupable. Il comparaîtra deux mois avant les élections municipales. Il avait annoncé, il y a quelques semaines déjà, qu'il était candidat à sa propre succession.

Le permis de conduire du maire est suspendu

Sur Facebook mardi 5 novembre, le maire de Bavilliers a présenté des excuses publiques : "J’ai commis une faute et je regrette profondément mon comportement. J’en répondrai devant la justice comme tout un chacun", affirme-t-il. Eric Koeberlé ajoute : "J’utiliserai désormais le vélo et le bus, comme beaucoup de nos concitoyens".

En attendant son jugement, le permis de conduire d'Éric Koeberlé a été suspendu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.