Sur les routes, les gendarmes renforcent leurs contrôles

Face à la hausse du nombre de tués sur les routes et aux comportements dangereux des automobilistes, les gendarmes sévissent.

FRANCE 2

Plus de contrôles sur les routes : c'est la formule choisie par les forces de l'ordre pour lutter contre les violences routières. Sur les routes de l'Hérault, un gendarme circule à moto, en civil. Son rôle : repérer les infractions et les signaler. De cette façon, il voit tout sans être repéré.

Le nombre de morts sur les routes a bondi de 19,2% le mois dernier par rapport à juillet 2014. Cela représente 58 décès supplémentaires. Pour enrayer cette spirale, la police opte pour toujours plus de surveillance et de sanctions.

14 000 policiers et gendarmes mobilisés ce week-end

Un conducteur est flashé à 138 km/h au lieu de 90 : son permis est retiré sur le champ. Les accidents ont souvent lieu sur des trajets familiers, quand la vigilance se relâche. Pourtant, l'homme en question n'a "pas l'impression d'être dangereux".

"Ce week-end, c'est un nouveau chassé-croisé rouge qui attend les automobilistes, avec des contrôles renforcés un peu partout. 14 000 policiers et gendarmes seront mobilisés sur les routes", rapporte Véronique Gaglione, envoyée spéciale de France 2 à Montpellier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un gendarme contrôle la vitesse de véhicules avec un radar, le 1er juin 2014, près de Nantes (Loire-Atlantique).
Un gendarme contrôle la vitesse de véhicules avec un radar, le 1er juin 2014, près de Nantes (Loire-Atlantique). (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)