Cet article date de plus d'un an.

Somme : à Abbeville, les feux tricolores cèdent la place aux ronds-points

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Somme : à Abbeville, les feux tricolores cèdent la place aux ronds-points
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Abbeville, dans le Somme, est l'une des premières villes de France à bannir totalement les feux de circulation. Ils viennent d'être démontés et remplacés par des ronds-points.

En quelques secondes, Abbeville, dans le Somme, devient une exception. Elle est désormais la seule ville française de plus de 20 000 habitants sans aucun feu de signalisation. Avant cela, les ouvriers ont travaillé toute la matinée. Il leur a fallu couper l'électricité sur tout le carrefour, retirer les signaux pour voitures et piétons et enfin faire tomber le mât avant de le tronçonner. Depuis 2010, les dix autres feux abbevillois ont déjà été transformés en ronds-points.  

Fluidifier la circulation 

Le chantier du jour, démontage et remise en état du nouveau carrefour compris, coûtera 1,3 million d'euros. Mais pour le maire Nicolas Dumont, c'est un investissement pour le bien-être de tous. Le rond-point devrait permettre de fluidifier la circulation et de réduire l'accidentologie. Le futur rond-point se trouve à proximité de la gendarmerie d'Abbeville. Il portera d'ailleurs le nom d'un célèbre gendarme : le lieutenant Arnaud Beltrame, qui avait donné sa vie lors d'une attaque terroriste à Trèbes, dans l'Aude, en mars 2018.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sécurité routière

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.