Sécurité routière : le gouvernement veut renforcer les contrôles

Ce vendredi 2 octobre, le gouvernement a annoncé 22 mesures pour lutter contre la mortalité sur les routes.

France 2

"Les routes de France ne peuvent pas être un cimetière", c'est la phrase choisie par le Premier ministre pour expliquer les 22 mesures qui visent à inverser la courbe du nombre de victimes sur les routes. Parmi les annonces phares, 10 000 faux radars censés faire ralentir les automobilistes. Concrètement, il y a des panneaux avertisseurs, mais aucun appareil à proximité ou alors des cabines qui pourront contenir ou pas un radar.

Mesure insuffisante

Les nouveaux dispositifs liés aux radars ne sont pas suffisants pour Chantal Perrichon, la présidente de la ligue contre la violence routière. "Ce qui compte c'est d'interrompre la fabrication des avertisseurs de radars. Ces radars leurres seront signalés bien évidemment, donc le problème, il n'est pas là. Il faut mettre en place des radars troisième génération. Des radars embarqués dans des voitures banalisées comme les Anglais le font."

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voitures passent devant un radar installé sur une route départementale, à hauteur de Tigery (Essonne), le 6 juin 2007.
Des voitures passent devant un radar installé sur une route départementale, à hauteur de Tigery (Essonne), le 6 juin 2007. (MAXPPP)