Sécurité routière : la somnolence au volant, cause de mortalité importante

Comment les chauffeurs routiers font-ils pour éviter de s'endormir au volant ? Une équipe de France 2 en a suivi un.

France 2

Chauffeur routier depuis près de 40 ans, Roger Kubasziewcz affiche 120 000 km/an au compteur. Un professionnel de la route, un observateur aussi. "J'aperçois souvent des véhicules qui zigzaguent sur l'autoroute devant moi, sûrement en raison de somnolence", dit-il.

Des chambres à la place de la cabine

Cette nuit-là, il fera 430km en 6h30, dont une heure de pause au total. "Il faut bouger", explique-t-il. La somnolence au volant est responsable d'un accident mortel sur trois sur autoroute, ce qui en fait la première cause de mortalité sur ces voies rapides. À deux heures du matin, il arrive au siège de sa société à Sablé-sur-Sarthe (Sarthe). Ici, au sous-sol, une chambre est à sa disposition. C'est plus confortable que sa cabine de camion. La société emploie 120 chauffeurs répartis sur six agences en France avec une soixantaine de chambres pour bien reposer les chauffeurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Selon cette étude, plus d\'un conducteur de poids lourd sur quatre dort moins de 6 heures avant de prendre la route pour un long trajet et un sur trois s\'estime susceptible d\'avoir un accident à cause de la somnolence.
Selon cette étude, plus d'un conducteur de poids lourd sur quatre dort moins de 6 heures avant de prendre la route pour un long trajet et un sur trois s'estime susceptible d'avoir un accident à cause de la somnolence. ( MAXPPP)