Cet article date de plus d'un an.

Sécurité routière : des avions aident la police à traquer les chauffards

Publié Mis à jour
Sécurité routière : des hélicoptères aident la police à traquer les chauffards
Sécurité routière : des hélicoptères aident la police à traquer les chauffards Sécurité routière : des hélicoptères aident la police à traquer les chauffards
Article rédigé par France 2 - N. Fleury, A. Husser, B. Chesnin
France Télévisions
France 2

Les CRS sont désormais aidés par la police aux frontières pour relever les infractions. Des contrôles routiers vont être effectués depuis le ciel. Du sol, l'avion est quasiment indétectable.

Sur l'A31 près de Metz (Moselle), plus de 100 000 véhicules se croisent chaque jour. En ce pont de la Toussaint, mardi 1er novembre, ils sont sous haute surveillance. À 300 mètres au-dessus du bitume, dans un avion, les policiers scrutent la circulation. "On va retenir tout ce qui est infractions, notamment distance de sécurité, dépassement dangereux", détaille Fabrice Hennequin, brigadier de la police aéronautique de Metz. À l’arrière, un CRS ne rate rien de ce qui se passe sur la route.

Un outil efficace

Il vient de remarquer une voiture qui ne respecte pas la distance de sécurité. Aussitôt, il prévient ses motards qui interceptent l’individu au sol. "J’ai bien vu un avion en roulant sur l’autoroute, mais je ne pensais pas du tout que c’était la police", dit l’automobiliste. L’engin est presque invisible depuis la route. Cet outil, hors norme, se révèle efficace, selon les policiers. La surveillance est mise en place notamment lors des week-ends de grands départs. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.