Sécurité routière : le nombre de morts a baissé de 11,3% en juillet

Le mois de juillet, qui est régulièrement le plus meurtrier de l'année, s'inscrit dans une baisse de la mortalité routière depuis le mois de mars et le début de la crise du Covid-19.

Un gendarme effectue un contrôle routier à Montauban (Tarn-et-Garonne), le 3 juillet 2020. 
Un gendarme effectue un contrôle routier à Montauban (Tarn-et-Garonne), le 3 juillet 2020.  (PATRICIA HUCHOT-BOISSIER / HANS LUCAS / AFP)

Le nombre de personnes tuées sur les routes de France métropolitaine a baissé de 11,3% en juillet, selon les chiffres de la Sécurité routière publiés jeudi 13 août. 

Au total, 291 personnes sont mortes sur les routes, contre 328 l'an passé à la même période, soit 37 personnes tuées en moins, avec un trafic qui n'a pas retrouvé le niveau habituel d'un mois de juillet, en raison de la crise sanitaire du Covid-19.

A noter que cet écart est plus faible que les mois précédents puisqu'en juin, la baisse s'élevait à 29,1% et 15,6% en mai, dans un contexte de reprise limitée des déplacements, notamment des trajets professionnels, à la sortie du confinement. En avril, mois de confinement, 103 personnes étaient décédées sur les routes, le "meilleur chiffre de l'histoire de la Sécurité routière".

La mortalité des moins de 18 ans est en revanche élevée (28 tués, soit +10 décès par rapport à 2019), au cours d'un mois marqué par la mort de cinq enfants dans la Drôme sur l'A7 et de quatre autres dans l'Aisne après une collision avec un poids lourd.