Réveillon : Comment rentrer sain et sauf ?

Les forces de police et de gendarmerie seront fortement mobilisées pour la nuit de la Saint-Sylvestre. À cause de l'alcool et de la fatigue, cette nuit est l'une des plus meurtrières sur les routes.

France 3

Au tournant de l'année, les fêtards consommeront en moyenne deux, trois, quatre verres d'alcool. Soit beaucoup trop pour prendre le volant. Comme chaque année, la Prévention routière multiplie les opérations de sensibilisation en distribuant des alcootests. Dans les rues de Paris, le message semble bien passer. Pour rappel, le taux maximum de 0,5 g/l de sang est atteint avec un verre et demi et pour les permis probatoires, c'est tolérance zéro ou presque, seulement un demi-verre pour ne pas dépasser les 0,2 g/l.

Les régions multiplient les initiatives

"Pour éliminer un verre d'alcool, il faut entre une et deux heures. 1 Français sur 2 ne le sait pas", rappelle Éric Lemaire, directeur de la communication d'AXA France. Pour finir de convaincre, des lunettes en réalité virtuelle permettent de reproduire la vision d'un conducteur alcoolisé. Le nouveau clip de la Prévention routière met en avant les solutions pour éviter de prendre le volant. Les initiatives se multiplient dans toutes les régions. En Seine-Maritime, les "dragons de Rouen" viennent vous chercher avec les véhicules prêtés par la SNCF pour la soirée. Les "nez rouges" de Grenoble (Isère), eux, ont leur propre camionnette et dans la région de Dijon (Côte-d'Or), il y a une application nommée les St-Bernard pour trouver un chauffeur. En 2017, 16 personnes sont mortes sur les routes le soir du réveillon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des gendarmes lors d\'un contrôle routier à Crozon (Finistère), le 5 août 2016.
Des gendarmes lors d'un contrôle routier à Crozon (Finistère), le 5 août 2016. (AFP)