Cet article date de plus d'un an.

Radars : baisse des flashs et des recettes

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Radars : baisse des flashs et des recettes
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les radars ne font plus vraiment recette. Ils rapportent quasiment deux fois moins qu'en 2016, année record.

Dans les Alpes-Maritimes, un radar hors d'usage est posté sur le bord d'une route, recouvert d'une bâche en plastique noire. Ce phénomène est courant sur l'ensemble du territoire. Les revenus générés par les radars automatiques sont en chute libre. En 2016, les amendes s'élevaient à 920 millions d'euros et en 2018, elles sont tombées à 682 millions d'euros. En 2019, elles ne devraient pas dépasser 600 millions d'euros.

75% des radars actifs

Sur le réseau routier, seuls 75% des radars peuvent encore flasher les automobilistes. Les avis de contraventions ont donc baissé de 17%. "À partir du mois de novembre 2018 il y a eu un mouvement de destruction ou de dégradation massif des radars dans le pays", détaille Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière. Selon le ministère de l'Intérieur le matériel vandalisé va être remplacé par des radars nouvelle génération. Certains seront même capables de traquer les automobilistes qui téléphonent au volant.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.