Cet article date de plus de deux ans.

Puy-de-Dôme : les radars sont presque tous vandalisés

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Puy-de-Dôme : les radars sont presque tous vandalisés
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les radars concentrent la colère des automobilistes, et notamment dans le Puy-de-Dôme où 21 des 22 installations sont aujourd'hui hors service.

Incendiés, tagués ou masqués, les radars subissent partout en France la colère des automobilistes. Les pouvoirs publics se refusent à communiquer sur ces dégradations qui s'envolent depuis le passage à 80 km/h et le mouvement des "gilets jaunes". Dans le département du Puy-de-Dôme, il a tout de même été établi que 21 radars sur les 22 installés étaient hors service au début du mois de décembre.

Les rénovations ne durent parfois que quelques jours

Au bord de la nationale, une habitante de Saint-Jean d'Heurs (Puy-de-Dôme) ne se souvient même pas de la dernière fois que l'appareil situé en face de chez elle a fonctionné. Officiellement, les remises en service sont quotidiennes, mais elles ne durent parfois que quelques jours avant qu'une nouvelle dégradation ne survienne. La note pour l'État s'élève déjà à plusieurs centaines de milliers d'euros, voire plus. En 2017, 91% du montant des amendes radars ont financé la sécurité sur les routes et 9% le désendettement de l'État.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.