Limitation de la vitesse à 80 km/h : une mesure toujours impopulaire

La limitation de la vitesse à 80 km/h sur certaines routes fait toujours polémique, notamment dans les zones rurales.

FRANCE 3

À Fourmies (Nord), Stéphane Deminol ne fait que passer chaque jour dans son bureau. Ambulancier, il passe ses journées à sillonner les routes. Depuis début juillet, il doit prévoir une demi-heure de plus sur ses trajets du fait de la limitation de vitesse à 80 km/h sur certaines routes. Une mesure qu'il ne digère toujours pas, comme de nombreux automobilistes. Parmi les réformes les moins populaires, les 80 km/h arrivent en troisième position, derrière la hausse de la CSG et devant la réforme de l'ISF selon une étude BVA.

"Ça n'a aucun effet"

La colère est encore plus forte dans ce territoire enclavé des Hauts-de-France, toujours dans l'attente du doublement de la Nationale 2. Cette mesure de sécurité routière ne convainc pas. "Ça n'a aucun effet", assure un automobiliste. "On ne voit pas forcément l'utilité", ajoute une autre. "Il faut penser aux concitoyens qui passent plusieurs heures sur les routes tous les jours", demande Ghislain François, maire de Bas-Lieu (Nord). Après concertation, certains secteurs pourraient repasser à 90 km/h dans les mois à venir.

Le JT
Les autres sujets du JT
La limitation de la vitesse à 80 km/h est en vigueur sur la plupart des routes secondaires, en France.
La limitation de la vitesse à 80 km/h est en vigueur sur la plupart des routes secondaires, en France. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)