Cet article date de plus de six ans.

Limitation de la vitesse à 80 km/h : plusieurs panneaux et radars détériorés

Des panneaux et des radars marquant la nouvelle limite de vitesse ont été dégradés sur plusieurs routes françaises.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un panneau de limitation de vitesse à 80 km/h détérioré en Côte-d'Or, le 5 juillet 2018. (MAXPPP)

Le passage aux 80 km/h ne plaît pas à tout le monde. Des radars et panneaux indiquant la nouvelle limitation de vitesse ont été tagués dans plusieurs départements, relève Le Parisien. Des radars ont été détériorés dans les Pyrénées-Atlantiques ou recouverts d'affiches à Nancy. D'autres panneaux ont été pliés ou simplement enlevés.

"C’est illégal et particulièrement stupide. Effacer ou rendre illisible un panneau de limitation de vitesse n'efface pas l’obligation", réplique Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité routière, interrogé par le quotidien. Même sans panneau, la règle s'applique : sur les routes secondaires à deux sens de circulation et sans séparateur central, la vitesse maximale est de 80 km/h depuis le 1er juillet.

"Nous n’avons donné aucune consigne pour ces actes de vandalisme. Ce n’est pas notre mode d’action", assure Marc Bertrand, chargé de la sécurité routière à la Fédération française des motards en colère (FFMC), dans Le Parisien.

La détérioration de panneaux peut coûter 15 000 euros d'amende et des peines de travaux d'intérêt général. Détruire un panneau ou un radar à plusieurs, le visage caché, est passible de 100 000 euros d'amende et 7 ans d'emprisonnement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.