Limitation à 80 km/h : vers un choix des départements ?

Le Premier ministre a évoqué un assouplissement de la limitation à 80 km/h, laissant aux présidents des conseils départementaux la possibilité de déroger à la règle.

FRANCE 2

Les départements pourraient choisir au cas par cas de mettre fin à la limitation de vitesse à 80 km/h et revenir à 90 km/h sur les routes concernées. Il s'agit des routes départementales sans séparateur central, soit environ 300 000 kilomètres, 27% du réseau routier français. Les automobilistes sont largement favorables à la fin de la limitation à 80 km/h sur ces axes. Les présidents des conseils départementaux seraient chargés de choisir les routes et devraient en assumer la responsabilité en cas d'accident grave.

Les départements responsables

Portée depuis janvier 2018 par Édouard Philippe, l'expérimentation devait pourtant durer deux ans. La marche arrière a été amorcée dès l'ouverture du grand débat national en janvier par le président de la République. Sur ce dossier, le Premier ministre lâche donc du lest, mais renvoie les départements à leurs responsabilités.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Philippe lors de la séance de questions au gouvernement, le 14 mai 2019 à l\'Assemblée nationale à Paris.
Le Premier ministre Edouard Philippe lors de la séance de questions au gouvernement, le 14 mai 2019 à l'Assemblée nationale à Paris. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)