"Le plus difficile, c’est d’embrayer sans se cogner" : à Saint-Brieuc, des cours de conduite dès l'âge de 9 ans

Une auto-école de Saint-Brieuc (Bretagne) lance la baby-conduite : les enfants peuvent apprendre à conduire sur un simulateur.

Il faut débourser cinquante euros pour une heure de simulateur et une leçon de code en salle.
Il faut débourser cinquante euros pour une heure de simulateur et une leçon de code en salle. (JOHAN MOISON / RADIOFRANCE)

"Cela donne l’impression de conduire pour de vrai", estime Luca, 10 ans, installé au volant. On se croirait dans une vraie voiture : compteur, frein à main, levier de vitesse, pédales. Le bruit, lui, est un peu différent. À Saint-Brieuc, en Bretagne, un centre de conduite lance la "baby-conduite". Les enfants rencontrés par France Bleu Armorique peuvent apprendre à conduire dès l'âge de 9 ans sur un simulateur.

Comme un jeu vidéo, mais en sécurité routière

Devant Luca, concentré sur la route, trois écrans. Sa voiture zigzague un peu sur la route, à 80 km/h, pur hasard. "Le plus dur, explique-t-il au micro de France Bleu Armorique, c’est d’embrayer sans se cogner, de s’occuper des vitesses tout en s’occupant du volant." "Freine, tu es en train d’accélérer !", prévient Chrystel Bec, la monitrice à l’origine de ce concept de baby-conduite. "Cela fait 15 ans que j’y pense, explique-t-elle. C’est comme un jeu vidéo, mais en sécurité routière. Ils ne sont pas lâchés tout seul et sont accompagnés d’un moniteur. L’objectif, c’est qu’ils aient de bonnes bases dès le départ et qu’ils les gardent pour leur future conduite."

Cinquante euros pour une heure de simulateur

La séance coûte 50 euros pour une heure de simulateur et une leçon de code en salle. Luca a été inscrit par sa grand-mère. "J’ai trouvé cela excellent pour les enfants, s'enthousiasme cette dernière. Ils ont besoin de savoir : ils font du vélo, ils se promènent dans la rue, aussi il est important pour eux qu’ils connaissent le Code de la route." Laissera-t-elle pour autant les clefs de sa voiture à Lucas ? "Non, s’amuse-t-elle. Mais je crois que j’aurais d’excellents conseils !"

A Saint-Brieuc, des cours de conduite dès l'âge de 9 ans : reportage Johan Moison
--'--
--'--