Le nombre de morts sur les routes françaises recule de 16,4% en octobre

Cette baisse est toutefois à relativiser, car le chiffre est comparé à celui du mois d'octobre 2015, qui avait été marqué par le terrible accident d'autocar de Puisseguin (43 morts).

Sur les dix premiers mois de l\'année, le nombre de personnes décédées sur les routes de France métropolitaine reste supérieur de 0,8% à celui enregistré sur la période équivalente de l\'année passée.
Sur les dix premiers mois de l'année, le nombre de personnes décédées sur les routes de France métropolitaine reste supérieur de 0,8% à celui enregistré sur la période équivalente de l'année passée. (MAXPPP)

Après la hausse vertigineuse de septembre, la mortalité routière recule enfin. Le nombre de morts sur les routes de France métropolitaine a reculé de 16,4% au mois d'octobre par rapport au même mois de l'année 2015, indique la Sécurité routière jeudi 10 novembre. Au total, 316 personnes ont été tuées sur les routes le mois dernier, soit 62 de moins qu'en octobre 2015. Cette baisse est toutefois à relativiser, car le mois d'octobre 2015 avait été marqué par l'accident d'autocar de Puisseguin (Gironde), qui avait fait 43 morts.

La mortalité augmente sur une année

Sur les dix premiers mois de l'année, le nombre de personnes décédées sur les routes de l'Hexagone reste supérieur de 0,8% à celui enregistré sur la période équivalente de l'année passée : 2 882 personnes ont été tuées au total, soit 22 de plus que sur la même période l'an dernier.

La baisse du mois d'octobre n'éloigne pas le spectre d'une troisième année consécutive d'augmentation de la mortalité routière. Après douze années de baisse, la France métropolitaine avait vu, en 2014, le nombre de morts sur les routes repartir à la hausse (3 384 morts, +3,5% par rapport à 2013), de même qu'en 2015 (3 464 tués, +2,4% par rapport à 2014). L'Hexagone n'avait pas enregistré deux années consécutives de hausse de la mortalité routière depuis trente-cinq ans.