Cet article date de plus de trois ans.

La sécurité routière part en guerre contre les conducteurs sans permis

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
La sécurité routière part en guerre contre les conducteurs sans permis
Article rédigé par
France Télévisions

La sécurité routière vient de publier des chiffres inquiétants concernant les conducteurs sans permis. Elle repart de nouveau en campagne pour faire baisser la mortalité.

Ils seraient entre 600 000 et 700 000 à circuler sur les routes sans permis ou à ne pas être assurés. La sécurité routière a décidé de repartir en guerre contre ceux qu’elle désigne comme « dangereux ». Si les conséquences peuvent être importantes sur autrui, le fautif encourt aussi des risques.

476 morts l’année passée

Selon les chiffres de la sécurité routière, 476 personnes auraient été fauchées sur les routes l’année passée. Les conséquences peuvent être lourdes pour le fautif : de la détention provisoire, à l’endettement à vie, en passant par une mise au cahier judiciaire. Le plus souvent, la dette est aussi transmissible aux enfants.
Elle rappelle surtout : « La peine encourue pour le défaut de permis est d’un an d’emprisonnement et 15000 euros d’amende. Le véhicule peut être immobilisé et mis en fourrière immédiatement, il peut être confisqué si le conducteur en est propriétaire. »

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sécurité routière

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.