Cet article date de plus d'un an.

Il y a eu 3 239 morts sur les routes en France métropolitaine en 2019, un "chiffre historiquement bas", annonce Christophe Castaner

Selon les statistiques de la Sécurité routière, il y a eu neuf morts de moins en 2019 qu'en 2018 (-0,3%). Depuis 2010, la mortalité routière a baissé de 18,9 %.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une voiture impliquée dans un accident de la route, le 25 avril 2019 à Pontivy (Morbihan). (VALENTIN BELLEVILLE / HANS LUCAS / AFP)

En 2019, 3 239 personnes sont mortes sur les routes en France métropolitaine, selon le bilan établi par l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière, vendredi 31 janvier. Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, s'est félicité, samedi 1er février, d'un "chiffre historiquement bas". Selon les statistiques de la Sécurité routière, il y a eu neuf morts de moins en 2019 qu'en 2018 (soit une baisse de -0,3%). Depuis 2010, la mortalité routière a diminué de 18,9 %.

Pour le ministre de l'Intérieur, qui s'est exprimé lors d'une courte allocution à Janvry (Essonne), en défendant le passage aux 80km/h sur les routes secondaires instauré par le gouvernement depuis mi-2018, cette statistique est "le résultat d'une politique volontariste".

Selon Christophe Castaner, "409 vies ont été sauvées grâce aux nouvelles mesures de sécurité routière", et "336 vies ont été épargnées grâce aux 80 km/h". Dans le détail, la Sécurité routière calcule que 209 vies ont été épargnées par rapport à la période de référence (de 2013 à 2017) sur le réseau hors agglomération et hors autoroute durant les 12 premiers mois de la mesure (de juillet 2018 à juin 2019), puis 127 autres au second semestre 2019.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.