Cet article date de plus de quatre ans.

Gironde : son père conduit ivre de "boisson anisée", un enfant de 12 ans alerte sa famille et les gendarmes

L'homme sera contrôlé avec un taux de 2,76 grammes d'alcool par litre de sang. C'est son fils de douze ans qui a alerté sa famille et les gendarmes.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'aire de repos de Lugos, sur l'A63. (GOOGLE STREET VIEW)

Un enfant de 12 ans qui se trouvait dans la voiture conduite par son père sur l'autoroute, lundi 18 mai, en Gironde, a profité d'une pause sur une aire de repos pour appeler sa famille et faire part de son inquiétude face au comportement étrange de celui-ci, qui, selon ces dires, avait bu de "la boisson anisée". Et pour cause : le test d'alcoolémie effectué par la suite a révélé un taux de 2,76 grammes d'alcool par litre de sang, rapporte mercredi France Bleu Gironde.

"Une forte odeur d’alcool se dégage de l'habitacle"

Le garçon a prévu ses proches depuis l'aire de repos de Lugos, sur l'A63, où le conducteur et son fils, en route pour Bayonne, se sont arrêtés : "Le jeune garçon fait un geste de la main à la patrouille pour leur indiquer l'emplacement du véhicule. Au volant, se trouve un homme d’une cinquantaine d’années, complètement avachi, dormant profondément, musique à fond en plein soleil. Une forte odeur d’alcool se dégage de l'habitacle", précise la gendarmerie de la Gironde sur sa page Facebook.

"Totalement désorienté"

"Les militaires tentent de réveiller la personne, sans succès. L’enfant relate les faits expliquant que son père s’est arrêté avant l’aire de repos et a bu de la 'boisson anisée' avant de reprendre le volant (…). Finalement réveillé après plusieurs secousses, l'intéressé paraît totalement désorienté et s'avère incapable de comprendre les questions et demandes de la patrouille. Il tente à plusieurs reprises de redémarrer le véhicule", poursuit la gendarmerie dans son récit.

Placé en garde à vue, le conducteur est convoqué au tribunal pour "conduite sous l'emprise d'un état alcoolique et mise en danger de la vie d'autrui". Le garçon de douze ans a été remis à sa mère.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sécurité routière

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.