Code de la route : le taux de réussite passe de 70% à 16,7% avec l'entrée en vigueur du nouvel examen

Au premier jour de l'application de la réforme de l'examen, lundi, moins de deux candidats sur dix ont été admis.

Des élèves révisent l\'examen du Code de la route dans une auto-école à Moëlan-sur-Mer, dans le Finistère, le 26 février 2016.
Des élèves révisent l'examen du Code de la route dans une auto-école à Moëlan-sur-Mer, dans le Finistère, le 26 février 2016. (MAXPPP)

Mille questions entièrement nouvelles, des séquences vidéo et de nouveaux thèmes abordés : l'examen du Ccode de la route a fait peau neuve depuis le 1er mai. Les premiers candidats ont, semble-t-il, perdu leurs moyens. Selon le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe, le taux de réussite a chuté à 16,7%, lundi 2 mai, contre environ 70% habituellement. "Une période d'ajustement" qui sera vite passée, assure-t-il.

> Sauriez-vous répondre aux nouvelles questions du Code de la route ? Essayez notre quiz.

Le nombre de candidats était lui-même en baisse, lundi : "3 300 personnes ont passé l'examen, contre 6 000 normalement par jour". Si seuls 16,7% ont obtenu le score requis, au moins 35 bonnes réponses sur 40, "beaucoup de gens étaient à 30 bonnes réponses, il ne leur en manquait donc que cinq pour réussir", a rassuré Emmanuel Barbe.

Certaines questions pourront être remaniées

"D'ici quinze jours, cela sera en partie redressé", estime le délégué interministériel à la sécurité routière, pour qui "on ne fait pas une réforme sans des moments d'ajustement". Des ajustements, il y en aura peut-être concernant certaines questions "qui ont donné du mal. On va les retirer momentanément, éventuellement les reformuler."

Les nouvelles questions du Code de la route sont plus diverses que les précédentes. Les candidats ont ainsi été interrogés sur des vues aériennes ou des séquences en vidéo. De nouveaux domaines de connaissances sont aussi abordés, comme le secourisme, les nouvelles technologies et la conduite écologique.