7% des ponts du réseau national ont besoin de réparation très rapidement

Depuis la catastrophe de Gênes (Italie), qui a coûté la vie à 43 personnes,  les regards se tournent en France vers l'état des ponts du réseau national. 7% d'entre eux représenteraient des risques d'effondrement.

D'après un récent rapport, l'entretien des 12 000 ponts du réseau national est urgent. 7% d'entre eux ont besoin de réparations très rapidement. C'est notamment le cas du Pont de Brotonne, qui surplombe la Seine entre Rouen et Le Havre. Chaque jour, 10 000 véhicules empruntent ce pont. À sa construction en 1976, sa travée est la plus grande du monde. Il fait l'objet d'une surveillance permanente, les équipes traquent la moindre trace d'humidité.

Un pont équipé de capteurs

"L'eau vient progressivement user et gratter le béton. Elle enlève également toute la rigidité du ciment", explique Jean-Pierre Lucas, directeur général adjoint aménagement et mobilités. En plus de l'inspection visuelle, le pont est équipé de capteurs, qui envoient des données en temps réel, car le Pont de Brotonne s'enfonce de 3 millimètres chaque année. "Il a des appuis de nouvelles générations, qui permettent de relever l'ouvrage, tous les deux ans environ, de 7 à 8 millimètres environ", poursuit Jean-Pierre Lucas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pont de Brotonne surplombe la Seine entre Rouen et Le Havre.
Le pont de Brotonne surplombe la Seine entre Rouen et Le Havre. (FRANCE 2)