Suède : une municipalité instaure un permis de mendier

En Suède, une municipalité vient de décider l'instauration d'un permis de mendier. Il faudra désormais débourser 23 euros pour demander de l'argent dans la rue. La décision suscite la controverse.

France 2

En Suède, à Eskilstuna, une ville à l'ouest de Stockholm, une femme découvre interloquée le formulaire qu'elle devra remplir si elle veut continuer de mendier. C'est en réalité une autorisation payante tous les trois mois. Cette femme devra donc débourser 23 euros pour avoir le droit de tendre la main.

Une amende de 370 euros

La ville est la première à prendre une telle mesure en Suède, face à des mendiants souvent venus de Roumanie et de Bulgarie. D'autres localités ont tout simplement interdit la mendicité. Selon la municipalité, ce permis permettra d'identifier les personnes dans le besoin, mais la mesure fait polémique. Pour les associations humanitaires, elles fragilisent encore davantage les plus pauvres. Ceux qui ne paieront pas s'exposent à une amende de 370 euros. Plusieurs mendiants ont déjà reçu un avertissement. En une semaine, huit demandes de permis ont été déposées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme mendie dans la rue, le 26 décembre 2012 à Paris.
Un homme mendie dans la rue, le 26 décembre 2012 à Paris. (JOEL SAGET / AFP)