Paris : près de 1 600 femmes sans-abri accueillies dans des centres dédiés en 2019

Victimes d'agressions, de viols, les femmes à la rue restent souvent éloignées des circuits traditionnels de l'hébergement d'urgence, craignant de se retrouver dans des lieux d'accueil mixtes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une femme à la rue est hébergée dans un centre à Paris, le 14 décembre 2018. (MAXPPP)

C'est un premier bilan, un an après l'ouverture par la ville de centres exclusivement réservés aux femmes. Près de 1 600 femmes à la rue ont été accueillies à Paris dans des centres d'hébergement dédiés, au cours de l'année 2019, a annoncé la mairie de Paris mercredi 11 décembre. "Au total, 1 579 femmes différentes ont été hébergées dans deux accueils de jours et de nuit, et un accueil de nuit", a détaillé la ville.

De nouveaux lieux ouverts en 2020

Victimes d'agressions, de viols, les femmes sans-abri restent souvent éloignées des circuits traditionnels de l'hébergement d'urgence, craignant de se retrouver dans des lieux d'accueil mixtes. Fin 2018, la Ville avait donc ouvert trois lieux exclusivement dédiées aux femmes : une halte à l'hôtel de ville, une autre dans le 5e arrondissement et la Cité des dames dans le 17e arrondissement. "La question des femmes sans-abri reste une priorité absolue pour la ville de Paris", a assuré Dominique Versini, adjointe à la mairie. Début 2020, la mairie ouvrira une nouvelle halte pour femmes et deux nouveaux accueils de jour, dont un pour femmes avec enfants d'une capacité de 40 places.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.