Ardennes : un maraudeur au grand cœur

À Charleville-Mézières (Ardennes), Aziz Mebarki, maraudeur, vient en aide aux SDF en cette période des fêtes.

Nuit du 26 décembre, à Charleville-Mézières (Ardennes), il fait presque -3°C. Aziz Mebarki offre des cafés aux sans-abri. Plusieurs fois par semaine, il vient aider les plus démunis. Une aide matérielle, mais aussi un moment de partage. "On parle de leur parcours dans la rue. Ça fait une heure que je suis là, j'ai froid, alors imaginez vous pour eux. Parler avec eux, cela leur donne de la chaleur", raconte-t-il. Pour réchauffer leur cœur, il ne s'arrête pas aux cafés. À chaque maraude, il prépare une quinzaine de paniers-repas pour les sans-abri. Au menu : une raclette improvisée, du pain, un jus d'orange, un dessert et une bouteille d'eau.

Mobilisé jusqu'à la fin de l'hiver

Une initiative personnelle qu'il a eu après une rencontre avec un SDF lors d'un jogging. "Ça m'a touché. J'ai fait un appel sur Facebook. Les amis qui me font confiance ont répondu à mon appel en m'envoyant des petits billets, des petits chèques, de quoi aider", explique le jeune homme. Des maraudes comme celles-ci, il en fait depuis deux mois. Il distribue des repas, mais aussi des kits d'hygiène indispensables pour ces sans-abri. Aziz Mebarki assure continuer ces maraudes au moins jusqu'à la fin de l'hiver.

Le JT
Les autres sujets du JT
\"Certaines personnes n\'appellent plus le 115, donc on va les chercher avec les \"maraudes\" pour renouer le contact\", explique Eric Pliez, président du Samu social de Paris
"Certaines personnes n'appellent plus le 115, donc on va les chercher avec les "maraudes" pour renouer le contact", explique Eric Pliez, président du Samu social de Paris (ERIC FEFERBERG / AFP)