Seine-Saint-Denis : une fausse rumeur déchaîne la violence

En Seine-Saint-Denis, des Roms ont été victimes d'expéditions punitives à cause de fausses rumeurs qui ont circulé ces derniers jours sur les réseaux sociaux.

FRANCE 3

Depuis quelques jours, une folle rumeur circule sur internet : dans plusieurs villes de Seine-Saint-Denis, des membres de la communauté des Roms auraient kidnappé des enfants. Les internautes parlent de Roumains en camionnette blanche, d'enlèvement en plein jour et même de réseau de prostitution ou de trafic d'organes. Des informations complètement fausses, que la police et les mairies des villes concernées ont rapidement tenté de démentir.

Aucune plainte déposée

Mais certaines personnes n'ont pas écouté ces rectifications et s'en sont prises à des Roms, brûlant certaines camionnettes. D'autres ont même organisé des expéditions punitives, comme dans ce camp de Bobigny (Seine-Saint-Denis) de Roms originaires de Moldavie. "La nuit, ils sont venus à 15 personnes, avec de l'essence pour mettre le feu et tuer nos enfants tout de suite", raconte l'un des habitants. La police a fait des vérifications : rien n'est à signaler, la camionnette blanche a été retrouvée et le propriétaire n'a rien à de se reprocher. Aucune plainte pour enlèvement n'a été déposée dans les villes de Seine-Saint-Denis concernées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un campement rom à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 4 octobre 2015.
Un campement rom à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 4 octobre 2015. (THOMAS SAMSON / AFP)