Rentrée scolaire : à Strasbourg, les familles dans le besoin bénéficient de fournitures scolaires grâce au Secours populaire

À deux semaines de la rentrée, le Secours populaire français organise des distributions de fournitures scolaires pour les familles les plus en difficulté qui n'ont pas accès à l'allocation de rentrée scolaire. L'antenne de Strasbourg a doublé le nombre de ses bénéficiaires.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un entrepôt du Secours populaire français. Photo d'illustration. (SEBASTIEN JARRY / MAXPPP)

"Vous prenez un petit panier s'il vous plaît ?" Avec ou sans leurs enfants, les familles arrivent timidement dans cet entrepôt anonyme d'un quartier de Strasbourg (Bas-Rhin). Accompagnées d'un bénévole du Secours populaire français, elles font le tour des présentoirs : stylos, cahiers, crayons de couleurs… Certains auront même droit au cartable pour la rentrée.

Cette distribution de fournitures scolaires n'est pas gratuite : les familles doivent participer à hauteur de 2 euros par enfant. "Selon la classe, on a une liste, les gens viennent avec nous et on les sert", explique Simone qui les attend à l'entrée de la salle.

"S'ils n'ont pas beaucoup de moyens, ça fait toujours plaisir de pouvoir choisir un petit peu ce qu'on a envie."

Simone, bénévole au Secours populaire

à franceinfo

Repérées par les bénévoles du Secours populaire lors des distributions alimentaires, ces familles ne pourraient pas assurer la rentrée des enfants sans cette distribution. Bobo vient du Sénégal. À la fois bénéficiaire et bénévole, cette maman d'un garçon de 13 ans reconnaît que le commerce classique est pour elle hors de prix : "Je n'ai pas de ressources, alors cela m'a beaucoup aidée."

À l'arrière de l'entrepôt, les fournitures arrivent par palettes. Une partie provient de dons de chaînes de supermarchés, une autre d'une aide de la ville de Strasbourg, et surtout des collectes individuelles aux caisses des magasins. Ce sont souvent des moments forts pour Roland, bénévole : "Un monsieur nous a offert un sac à dos, une trousse, raconte-t-il. Il en a choisi la couleur et nous a dit que c'est ce qu'il aurait souhaité avoir. Il a fait plaisir en fonction de ses envies."

40% de bénéficiaires en plus depuis la crise sanitaire

Le constat est alarmant : le nombre de personnes aidées par la distribution alimentaire a augmenté de 40% depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19. "Les besoins augmentent, explique Claude, membre du secrétariat départemental du Secours populaire. Beaucoup de personnes faisaient de l'interim, avaient des petits boulots saisonniers... Ça touche des familles avec enfants, sans enfants, des personnes seules qui, du jour au lendemain, sont sans ressources. Et ce sont des personnes qui n'ont pas de réserves financières."

Cette année, le Secours populaire et l'association Caritas ont donc décidé de doubler le nombre de bénéficiaires sur Strasbourg, passant de 500 à 1 000 enfants qui pourront, grâce aux dons, faire leur rentrée dans les meilleures conditions possibles.

Le Secours populaire organise des distributions de fournitures scolaires - Reportage de Grégoire Lecalot
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.