Vol de l'écrin en or du cœur d'Anne de Bretagne : la police judiciaire a peu d'espoir de retrouver le reliquaire intact

Après le vol du reliquaire en or dans le musée Dobrée à Nantes (Loire-Atlantique), tout porte à croire que le cœur a été dérobé pour être fondu, selon les informations recueillies par France Bleu Loire Océan, mercredi.

L\'écrin en or du cœur reliquaire d’Anne de Bretagne, le 25 janvier 2007, au musée Dobrée de Nantes (Loire-Atlantique).
L'écrin en or du cœur reliquaire d’Anne de Bretagne, le 25 janvier 2007, au musée Dobrée de Nantes (Loire-Atlantique). (FRANK PERRY / AFP)

Le reliquaire en or d’Anne de Bretagne est-il perdu à jamais ? Selon les informations de France Bleu Loire Océan, mercredi 18 avril, la police judiciaire de Nantes (Loire-Atlantique) a peu d’espoir de retrouver intact cet écrin en or contenant le cœur de la reine de France. D'après le mode opératoire du vol commis dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 avril au musée Dobrée de Nantes, tout porte à croire qu'il a été dérobé pour être fondu et "pour en faire des lingots". La police judiciaire a notamment écarté la piste du collectionneur.

Le vol constaté 8 heures après le déclenchement de l'alarme

L’alarme du musée s’est déclenchée à 3h30 samedi matin. Ce n’est que vers 11h30 qu’un agent de sécurité a découvert le vol. Toujours selon les informations de France Bleu Loire Océan, les vidéos des caméras de surveillance du musée Dobrée montrent quatre individus casqués. Les cambrioleurs "se seraient laissé enfermer" vendredi soir au moment de la fermeture.

Le président du comité Anne de Bretagne, Jacques-Yves Le Touze, a proposé d'être un médiateur confidentiel entre le propriétaire et les voleurs. Le but est d'ouvrir "un canal de communication neutre en ceux qui ont volé le reliquaire et les propriétaires [le département de Loire-Atlantique] en espérant que les voleurs soient des gens qui espèrent recevoir une rançon plutôt que la destruction pure et simple de l'objet pour le transformer en lingot d'or". Pour le moment, aucun contact n'a été établi explique le comité