Envoyé spécial, France 2

VIDEO. En 2015, un prêche de haine à la mosquée de La Mecque

La haine des chiites et des juifs véhiculée par l'idéologie salafiste s'exprime à la mosquée de La Mecque, dont l'imam est nommé par l'Arabie saoudite. Une vidéo inédite extraite de "13-Novembre : ce que l'on n'a pas su voir", un document du magazine "Envoyé spécial".

Voir la vidéo

Le 3 novembre 2016, presque un an après les attaques du 13 novembre à Paris, "Envoyé spécial" diffusait un documentaire exceptionnel sur les racines idéologiques de Daech, réalisé par Mohamed Sifaoui. En s'appuyant sur des vidéos inédites comme celle-ci, il montre clairement les liens de l'Etat islamique avec le wahhabisme salafiste soutenu par l'Arabie saoudite.

Les mosquées du royaume flirtent ouvertement avec les jihadistes et offrent une tribune à leurs idéologues. Au cœur même du monde musulman, la mosquée de La Mecque, lieu sacré entre tous. C'est la voix religieuse de l'Arabie saoudite, et son imam est nommé par le pouvoir. En juin 2015, celui-ci appelle explicitement à la destruction des juifs, des chiites et des chrétiens.

"Victoire à nos frères jihadistes"

"Ô Allah, nous te demandons d'accorder victoire, puissance et triomphe à nos frères jihadistes au Yémen, au Levant (Syrie) et en Irak. Ô Dieu, accorde-leur la victoire sur les chiites athées, sur les traîtres juifs et sur les chrétiens haineux." 

Une invocation typique de la doctrine salafiste, qui "s'oppose aussi bien à la démocratie qu'au chiisme", souligne l'ancien responsable de la DGSE Alain Chouet, et un rappel des "discours ahurissants" sur les juifs que tiennent encore les manuels saoudiens, selon l'historienne Jacqueline Chabbi.

Extrait de "13-Novembre : ce que nous n'avons pas su voir", un document diffusé dans "Envoyé spécial" le 3 novembre 2016.

En 2015, un prêche de haine à la mosquée de La Mecque
En 2015, un prêche de haine à la mosquée de La Mecque (FRANCE 2)