Religion : les moines assassinés de Tibhirine vont être béatifiés

Les sept moines de Tibhirine, enlevés et assassinés en 1996 par un commando du Groupe armé islamique, vont être béatifiés par l'Église.

FRANCE 2

L'Église reconnait leur martyr et la force de leur action, 22 ans après leur assassinat. Les sept moines de Tibhirine seront bientôt béatifiés. Leur vie et leur mort auront servi le dialogue inter religieux. En 1993, en pleine décennie noire, l'Algérie vit au rythme des attentats des islamistes du GIA, le groupe islamique armé. Dans leur monastère de Tibhirine, au cœur des montagnes de l'Atlas, les moines Christian, Bruno, Christophe, Célestin, Luc, Paul et Michel vivent en harmonie avec leurs voisins musulmans. Luc est notamment très apprécié des villageois, il est médecin et les soigne.

Un message de tolérance

Un soir, un membre du GIA leur ordonne de quitter le pays. Les moines hésitent longuement entre le départ, l'abandon des Algériens, et la décision de rester. Ils feront le choix de rester au nom de l'amitié et de la fidélité pour les habitants. Le 26 mars 1996, un commando du GIA les enlève et revendique leur assassinat deux mois plus tard dans un communiqué. Les circonstances de leur mort n'ont toujours pas été clairement élucidées. Peu importe pour l'Église qui souhaite avant tout mettre en avant le message de Tibhirine, un message de tolérance plus que jamais d'actualité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo non datée de six des sept moines de Tibéhirine, enlevés en mars 1996 dans leur monastère de Notre-Dame de l\'Atlas, à 80 km au sud d\'Alger. 
Photo non datée de six des sept moines de Tibéhirine, enlevés en mars 1996 dans leur monastère de Notre-Dame de l'Atlas, à 80 km au sud d'Alger.  (AFP)