Dijon : l'accompagnatrice voilée prise à partie par un élu RN témoigne

Au cœur d'un nouveau débat sur le voile, l'accompagnatrice stigmatisée pour son voile par un élu RN lors d'un conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, à Dijon (Côte-d'Or), s'exprime pour la première fois, mercredi 16 octobre. Elle évoque une peur jamais ressentie jusque là.

france 3

Après plusieurs jours de polémique, Fatima E. a choisi de s'exprimer mercredi 16 octobre. Violemment prise à partie par un élu du Rassemblement national à cause de son voile, cette mère de famille raconte sa journée de vendredi 11 octobre dans un entretien au Collectif contre l'islamophobie en France. Elle prend place ce jour-là avec son fils et les enfants de sa classe dans l'assemblée du conseil régional à Dijon (Côte-d’Or) pour une banale sortie scolaire lorsque l'élu RN Julien Odoul la prend à partie publiquement.

"Je suis obligée d’en rire avec mon fils"

La mère de famille, qui selon la loi, avait bien le droit d'assister voilée à la séance, quitte la salle, choquée, et rentre chez elle avec son fils. "Je fais comme si tout allait bien. Je suis obligée de rire avec mon fils de cette histoire (...) Mais moi, la première nuit, je me suis réveillée une dizaine de fois, avec une boule au ventre", raconte-t-elle. Mercredi, 90 personnalités, parmi lesquelles Omar Sy, Marina Foïs et Mathieu Kassovitz, ont signé une tribune. Ils demandent à Emmanuel Macron de dénoncer publiquement ce qu'ils considèrent comme une agression.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'accompagnatrice voilée embrasse son fils après avoir été prise à partie par l\'élu RN Julien Odoul, vendredi 11 octobre.
L'accompagnatrice voilée embrasse son fils après avoir été prise à partie par l'élu RN Julien Odoul, vendredi 11 octobre. (france 3)