Assassinat de Samuel Paty : traumatisés, ses collègues témoignent

Publié
Assassinat de Samuel Paty : traumatisés, ses collègues témoignent
France 2
Article rédigé par
J. Lonchampt, J. Cordier - France 2
France Télévisions

Le 16 octobre 2020, Samuel Paty a été assassiné à la sortie du collège dans lequel il enseignait à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), victime d'un jeune islamiste. Ses collègues témoignent de leur sidération et de leur incompréhension. 

Un an après l'assassinat de leur collègue, le professeur d'histoire-géographie Samuel Paty, tué le 16 octobre 2020 pour avoir montré des caricatures en classe, les professeurs du collège du Bois d'Aulne ont décidé de s'exprimer, en restant anonymes. Pour la première fois, ils racontent l'effroi, le traumatisme et le retour en classe face aux élèves, quelques jours après le drame. "Même si on a été un petit peu encadré, c'est quand même nous qui avons accueilli les élèves, et du coup, c'est compliqué de prendre la parole devant les élèves, parce que là, il n'y a plus de façade", confie une enseignante, très émue.

Une peur toujours ancrée

"On se livre totalement et je trouve ça extrêmement violent quand on sait que deux jours après, il y a des élèves qui étaient dans cette classe qui ne sont plus dans la classe parce qu'ils ont été mis en examen, ça m'a fait beaucoup de mal", poursuit-elle. Samuel Paty a été égorgé en pleine rue, à la sortie du collège. Une scène d'horreur encore dans toutes les têtes. "J'ai toujours cette peur, des fois, lorsque je me gare, d'aller jusque chez moi, de me dire : on ne sait jamais ce qui peut se passer", affirme un professeur. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.