Procès du père Preynat : l'audience reportée d'une journée

Le procès du père Preynat a été reporté d'une journée en raison de la mobilisation contre la réforme des retraites. L'ancien prêtre doit faire face à ses victimes pour la première fois. Neuf d'entre elles étaient présentes au tribunal de Lyon (Rhône) lundi 13 janvier.

FRANCE 3

Lentement, le père Preynat tente de se frayer un chemin au milieu des journalistes présents au tribunal de Lyon (Rhône) lundi 13 janvier. Le regard fixe, sans un mot. L'homme d'Église était resté dans l'ombre et silencieux depuis sa mise en examen en 2015, après que d'anciens scouts ont saisi la justice. Dix plaintes n'ont pas été prescrites. Les faits remontent aux années 1980. De jeunes scouts, âgés de 7 à 15 ans, accusent le père Preynat d'agressions sexuelles.

"Beaucoup de sérénité et d'impatience"

L'ancien aumônier a reconnu les faits. Ses victimes présumées attendent une condamnation. "Beaucoup de sérénité, beaucoup d'impatience aussi, parce que j'ai vraiment envie de tourner une page, comme toutes les victimes présentes, j'espère que toute la vérité sera faite et que l'on pourra s'exprimer librement", explique Pierre-Emmanuel Germain-Thill. Un procès qui est aussi celui de l'omerta dans l'Église. Le procès du père Preynat a été renvoyé au mardi 14 janvier, en raison de la mobilisation contre la réforme des retraites, suivie par une partie des avocats.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le prêtre Bernard Preynat, le 13 janvier 2020, au tribunal de Lyon. 
Le prêtre Bernard Preynat, le 13 janvier 2020, au tribunal de Lyon.  (PHILIPPE DESMAZES / AFP)