Pédophilie, laïcité, migrants... Le pape François parle aux Français

Dans une interview à La Croix à paraître ce mardi 17 mai, le pape François apporte son soutien au cardinal Barbarin et annonce un voyage en France dans une ville où aucun pape n'est jamais allé.

France 2

Pour sa première interview à un quotidien français, c'est le journal La Croix que le pape a choisi. François apporte son soutien au cardinal Barbarin, suspecté de ne pas avoir dénoncé des agressions sexuelles. Il a pris, dit-il, les mesures qui s'imposaient. "C'est un courageux, un créatif, un missionnaire. Il ne doit pas démissionner. Ce serait un contresens, une imprudence".

Concernant les migrants, l'évêque de Rome considère que "le pire accueil est de les ghettoïser alors qu'il faut au contraire les intégrer. À Bruxelles, les terroristes étaient des Belges, enfants de migrants, mais ils venaient d'un ghetto".

Le pape François viendra à Marseille

Sur la laïcité à la française, le chef de l'Église catholique estime que notre pays exagère un peu et que "si une femme musulmane veut porter le voile, elle doit le faire".

Enfin, plus de trois ans après son accession au trône de Saint-Pierre, François laisse entendre qu'il viendra en France après l'élection présidentielle et que ce sera à Marseille, où aucun pape n'est jamais venu.

Le JT
Les autres sujets du JT