Pédophilie des prêtres : "l'Église considère qu'elle a une dette"

En direct de Lourdes (Hautes-Pyrénées), Olivier Martin revient sur la journée de pardon de l'Église aux victimes des prêtres pédophiles.

FRANCE 3

Les évêques de France se réunissent ce lundi 7 novembre à Lourdes (Hautes-Pyrénées) pour demander pardon aux victimes de pédophilie. C'est une journée inédite qui s'achève par des témoignages de victimes lus pendant un office du soir. "C'était un nouveau temps fort et un message clair. L'Église considère désormais qu'elle a une dette et qu'elle doit rendre des comptes ", explique Olivier Martin, en direct de Lourdes (Hautes-Pyrénées).  

40 diocèses ont une ligne d'écoute

Depuis six mois, une commission permanente de lutte contre la pédophilie a été activée au sein de l'épiscopat. 40 diocèses ont une ligne d'écoute pour recueillir la parole des victimes. "À ce jour, une centaine de signalements a été reçue pour des affaires d'abus sexuels. L'Église fait également appel à des laïcs, des médecins, des psychologues, une commission d'experts indépendants pour évaluer les risques de récidive", complète le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Plusieurs prêtres participaient à la procession, conduite par par le cardinal Philippe Barbarin. La Fête des lumières, aujourd\'hui laïque, est à l\'origine une tradition religieuse vieille de 153 ans, dédiée à la Sainte Vierge.
Plusieurs prêtres participaient à la procession, conduite par par le cardinal Philippe Barbarin. La Fête des lumières, aujourd'hui laïque, est à l'origine une tradition religieuse vieille de 153 ans, dédiée à la Sainte Vierge. (JEFF PACHOUD / AFP)