Pédophilie dans l'Église : le père Preynat va être confronté aux juges

Le père Preynat va être confronté à ses victimes. Non dénoncé par le cardinal Barbarin, il va être jugé devant le tribunal correctionnel de Lyon (Rhône) pour des agressions sexuelles sur des mineurs dans les années 1980-1990.

C'est un homme de foi devenu le symbole des dérives pédophiles au sein du clergé… Le père Bernard Preynat va faire face à dix de ses victimes présumées d'agressions sexuelles. De jeunes garçons dont les souvenirs de scouts sont souillés par ces réminiscences. "Ça va être des odeurs de cigares, de transpiration, et maintenant je peux le dire, une forme d'excitation dans la façon qu'il avait de nous aborder", révèle Pierre-Emmanuel Germain-Thil, victime présumée. Il aura attendu près de trente ans pour raconter ces abus.

Procès de toute l'Église

En 2016, la parole se libère en effet dans la paroisse de Sainte-Foy-lès-Lyon (Rhône), où plus d'une trentaine de victimes sont identifiées. Des faits prescrits, mais le père Preynat est mis en examen pour atteintes sexuelles sur mineurs. Depuis, il est resté silencieux même avec les experts et la justice. Lors de son procès, cela pourrait changer selon son avocat, car il pourrait révéler certains éléments de sa vie privée, comme des agressions sexuelles dont il aurait été victime alors enfant. S'il a été protégé des années durant, notamment par le cardinal Barbarin, les victimes demandent aujourd'hui un procès. Il risque dix ans d'emprisonnement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une messe en hommage aux victimes de Bernard Preynat à Sainte-Foy-lès-Lyon, le 7 novembre 2016.
Une messe en hommage aux victimes de Bernard Preynat à Sainte-Foy-lès-Lyon, le 7 novembre 2016. (JEFF PACHOUD / AFP)