VIDEO. "J'ai décidé d'aller voir le Saint-Père pour lui remettre ma démission", annonce le cardinal Barbarin après sa condamnation

L'archevêque de Lyon a été condamné à six mois de prison avec sursis pour ne pas avoir dénoncé les agressions sexuelles d'un prêtre de son diocèse.

Le cardinal Barbarin a annoncé qu\'il allait présenter sa démission au pape François, le 7 mars 2019, après avoir appris sa condamnation à six mois de prison avec sursis. 
Le cardinal Barbarin a annoncé qu'il allait présenter sa démission au pape François, le 7 mars 2019, après avoir appris sa condamnation à six mois de prison avec sursis.  (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Condamné à six mois de prison avec sursis pour ne pas avoir dénoncé les agressions sexuels d'un prêtre lyonnais, le cardinal Philippe Barbarin a annoncé, jeudi 7 mars, qu'il allait remettre sa démission au pape François. "Je prends acte de la décision du tribunal. (...) J'ai décidé d'aller voir le Saint-Père pour lui remettre ma démission", a déclaré Philippe Barbarin lors d'une courte prise de parole face à la presse. "Il me recevra dans quelques jours", a-t-il précisé.

Voir la vidéo

Le tribunal de Lyon a déclaré l'archevêque "coupable" de n'avoir pas signalé à la justice en 2014 et 2015 les agressions pédophiles commises sur des scouts, un quart de siècle plus tôt, par le père Bernard Preynat, après avoir entendu une victime. Le jugement reproche au religieux de 68 ans – qui avait martelé durant le procès, début janvier, n'avoir "jamais cherché à cacher, encore moins à couvrir ces faits horribles" – d'avoir "fait le choix en conscience" de ne pas informer la justice "pour préserver l'institution à laquelle il appartient".