Pédophilie dans l'Église : des victimes d’abus sexuels entendues par les évêques à Lourdes

Plusieurs victimes d’abus sexuels ont été entendues par les 118 évêques de France. Ce premier pas s’est déroulé à Lourdes (Hautes-Pyrénées).

FRANCE 3

Pour la première fois, des victimes d’abus sexuels et les évêques de France s’assoient côte à côte. Cette rencontre est historique. À Lourdes (Hautes-Pyrénées), haut lieu de la chrétienté, ils ont échangé pendant plus d’une heure. Quelques heures avant cet événement crucial pour elle, Véronique Garnier a accepté de se livrer. De l’âge de 13 à 15 ans, elle a été abusée sexuellement par un prêtre, ami de sa famille. Lorsqu’elle a enfin le courage de le dénoncer, ses parents ne la croient pas. "Chaque jour a été un défi pour vivre, confie-t-elle. Aujourd’hui, quand on va mieux, on veut tout faire pour que ça n’arrive pas à d’autres jeunes. C’est impensable de rester sans rien faire (…) On sait trop la souffrance que c’est. C’est une sorte de chemin de croix qui dure toute la vie."

Pas d’annonce concrète

Réunis en assemblée plénière, les 118 évêques de France ont rencontré huit victimes. Ils ont écouté leurs années de souffrance, le silence complice de certaines autorités religieuses et une Église qui leur a tourné le dos. Ce premier pas n’a toutefois pas été suivi par une annonce concrète, notamment sur la création d’une commission d’enquête indépendante.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ouverte de la Conférence des évêques de France à Lourdes, le 3 novembre 2018.
L'ouverte de la Conférence des évêques de France à Lourdes, le 3 novembre 2018. (ERIC CABANIS / AFP)