Pédocriminalité dans l'Eglise : le pape François exprime aux victimes sa "douleur" et sa "honte" après la publication du rapport de la Commission Sauvé

Le souverain pontife appelle les catholiques français à faire de l'Eglise "une maison sûre pour tous".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le pape François préside l'audience générale au Vatican, le 6 octobre 2021. (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)

Déflagration dans le monde catholique. Le rapport de la Commission Sauvé sur la pédocriminalité au sein de l'Eglise catholique française fait réagir le pape François. A l'occasion de son audience générale, où il accueille les pèlerins au Vatican, il a exprimé "sa honte", mercredi 6 octobre.

"Je désire exprimer aux victimes ma tristesse, ma douleur pour les traumatismes subis, et aussi ma honte, notre honte, ma honte pour une trop longue incapacité de l'Eglise de les mettre au centre de ses préoccupations", a déclaré le souverain pontife.

"Je prie, et prions tous ensemble. A toi Seigneur la gloire, à nous la honte. C'est le moment de la honte", a insisté le pape argentin.

Une première réaction mardi

Il a invité tous les responsables religieux "à poursuivre tous leurs efforts pour que de tels drames ne se reproduisent plus", et a appelé "les catholiques français à assumer leurs responsabilités pour que l'Eglise soit une maison sûre pour tous".

Le souverain pontife avait déjà communiqué une première réaction aux révélations de la commission française mardi, par l'intermédiaire du porte-parole du Vatican, Matteo Bruni : "Ses pensées se tournent en premier lieu vers les victimes, avec un immense chagrin pour leurs blessures et gratitude pour leur courage de dénoncer. Elles se tournent aussi vers l'Eglise de France, afin que, ayant pris conscience de cette effroyable réalité (...) elle puisse entreprendre la voie de la rédemption".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pédocriminalité dans l'Eglise

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.